Randonnée dans le vertigineux Canyon del Colca

0 No tags Permalink 21 J'adore !

Profond de 3400 mètres, le vertigineux Canyon del Colca fait partie des merveilles naturelles du sud du Pérou à ne pas manquer. Il était autrefois considéré comme le canyon le plus profond du monde avant d’être devancé d’une centaine de mètres par son voisin, le Canyon Cotahuasi. Il est devenu depuis quelques années une attraction touristique majeure, dont profitent pleinement les agences basées à Arequipa.

Il est néanmoins possible, et même facile de le visiter seul, loin de la cohue des groupes et des tours organisés.

Canyon del Colca, Arequipa, PérouAU SOMMAIRE:

Canyon del Colca, des paysages à couper le souffle
Le vol des condors
Cabanaconde: comment s’y rendre?
Randonner dans le canyon
Infos utiles
Carte du Canyon del Colca
 

Canyon del Colca, des paysages à couper le souffle

Les Andes péruviennes nous offrent une fois de plus la chance de s’aventurer et d’observer une nature unique au monde et d’une beauté éclatante. Avec son point culminant à 4350 mètres au dessus du niveau de la mer, le canyon est entouré de sommets enneigés. La vallée quant à elle, souffre d’un climat bien plus chaud et aride,qui influe directement sur la végétation. Cette aridité ne donne que davantage de charme aux paysages; des cactus se dressent fièrement, accrochés aux parois abruptes faites de roche et de terre. L’herbe sèche, jaunie par le soleil, ajoute une nuance claire à ce paysage presque lunaire. D’impressionnantes failles déchirent la terre, et laisse la rivière serpenter entre la roche, nourrissant des oasis verdoyantes.

 

Les paysans établis dans le canyon cultivent des fruits et légumes d’une étonnante diversité sur des terrains en restanque. En plus de paysages époustouflants, c’est l’occasion de traverser des villages pittoresques, et de faire des rencontres amusantes et authentiques avec la population quechua.
 

Le vol des condors

Le Canyon del Colca est également connu pour l’observation des condors. Ces rapaces géants survolent le canyon en utilisant les courants ascendants pour planer.

Le mirador Cruz del Condor, situé entre Chivay et Cabanaconde, village d’où partent les treks dans le canyon, est un point de vue exceptionnel mais très fréquenté. Les agences organisent tous les jours des tours depuis Arequipa, à six heures de route. Le meilleur moment pour observer le condor royal est de 7 h à 10 h du matin, les départs se font donc très tôt dans la matinée.

 

Rassurez-vous, on peut également les observer ailleurs dans le canyon, lors de randonnées, en évitant ainsi la foule de touristes qui s’agglutinent sur cette malheureuse avancée rocheuse.
 

Cabanaconde: comment s’y rendre ?

Depuis Arequipa:

Des minibus touristiques partent tous les jours du centre d’Arequipa à 3 heures du matin pour rejoindre Cabanaconde, avec arrêt à Chivay pour acheter le billet d’entrée au Canyon del Colca. Prix: 30 NS pour 6 à 7 heures de route, à réserver en agence.

Des bus locaux partent également tous les jours depuis le terminal terrestre à destination de Cabanaconde.

  • A 9 h 30: Empresa Andalucia – 17 NS pour 6 heures de trajet
  • A 11 h: Empresa Reyna – 17 NS pour 6 heures de trajet

Il y a des retours depuis la place d’armes de Cabanaconde à destination de Chivay, puis d’Arequipa à 7 h, 9 h, 11 h et un dernier à 22 h, pour 17 NS.

Depuis Puno:

Pour arriver Cabanaconde depuis Puno, il faut d’abord rejoindre Chivay et prendre une liaison Chivay – Cabanaconde.

Chivay – Cabanaconde : 4 départs par jour, dont un à 13 h et un autre 14h30. Entre 2 heures et 2 heures et demi de trajet.
 

Randonner dans le canyon

Plusieurs choix s’offrent à vous pour randonner dans le canyon. Le départ de tous les treks se situe dans le village de Cabanaconde, où il est évidemment très facile de se loger et de se restaurer.

 

2 jours/1 nuit:

Le circuit classique, celui que toutes les agences proposent, est de descendre à Sangalle ( Oasis) dans le fond du canyon, d’y passer la nuit, pour remonter le lendemain matin à Cabanaconde. Sangalle est le village le plus fréquenté par les touristes, il y a de nombreux hôtels dont certains possèdent même une piscine. On est loin du village andin authentique même si l’Oasis est agréable pour se détendre et y rester dormir.

Il faut environ trois heures de marche pour rejoindre Sangalle, et comptez une heure de plus pour remonter.

Un autre circuit, un peu plus long, est également réalisable en deux jours. Descendez au village de San Juan, en trois heures de marche, pour y faire une pause et déjeuner. Rejoignez dans l’après-midi Sangalle en passant par Cosnirhua. Après une nuit dans l’Oasis, remontez vers Cabanaconde.

 

3 jours/2 nuits:

Un jour de plus dans le canyon permet de s’éloigner des groupes, de randonner quasiment seul sur une bonne partie du canyon et de dormir dans une hospedaje sommaire tenue par une mamie quechua ou même chez l’habitant.

Je recommande de partir le premier jour en direction de Llahuar. Durant toute la descente, les paysages sont superbes et les vues saisissantes. Il y a deux lodge bon marché (15 NS la nuit) dans lesquels vous pourrez également manger et vous réapprovisionner en eau. Il y a aussi des bains thermaux, parfait pour récupérer de cette première journée de marche (15 NS l’entrée).

La prochaine étape vous emmène jusqu’à Malata, Cosnirhua ou Tapay. Dans ces trois villages il est possible de se loger. J’ai pour ma part passé la nuit et une super soirée à Cosnirhua, dans une hospedaje tenue par un couple de paysans avec qui j’ai partagé le repas du soir (10 NS la nuit).

 

Retournez enfin à Cabanaconde en passant par San Juan pour déjeuner. Vous retrouvez beaucoup de groupes sur cette dernière portion. Si vous vous sentez en forme, un petit détour est possible pour aller voir les ruines de Jajatapay, que je n’ai pas trouvé inoubliables.

En suivant cet itinéraire, vous ne passerez à aucun moment par Sangalle. Si l’Oasis vous intéresse, à Malata prenez la piste qui descend dans le fond du canyon pour rejoindre Sangalle et y passer la nuit.

4 jours ou plus:

Si vous avez plus de trois jours, vous pouvez aller jeter un coup d’œil à la cascade qui parait-il est très belle. Il est par ailleurs possible de dormir à Fure, le village le plus proche de la chute d’eau.
 

Infos utiles

Canyon del Colca, Arequipa, Pérou -5Billet d’entrée dans le canyon: 70 NS et 40 NS pour les étudiants. Vous rencontrerez normalement des contrôles, où l’on vous demandera de payer, au niveau des ponts, lors du franchissement de la rivière. Il est possible de négocier le prix de l’entrée et d’obtenir le tarif étudiant.

Dormir à Cabanaconde: Il y a une poignée d’hôtels dans le village, entre 15 et 40 NS la nuit.

Le prix de l’eau et des snacks est un peu plus cher dans le canyon. Il n’y a aucun moyen de se ravitailler en eau entre les villages, et il fait très chaud pendant la journée.

Vous pouvez trouver une carte gratuite du canyon dans les hôtels de Cabanaconde. La plus précise que j’ai rencontrée est celle du bureau d’informations touristiques d’Arequipa, sur la plaza de armas.

 

Carte du Canyon del Colca

21 J'adore !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *